Conseils pour bien acheter son mobil-home

mobil-home

Avez-vous décidé d’investir dans un mobil home, malheureusement vous ne savez pas quelles sont les démarches à respecter liées à cet investissement ? Si oui, cet article vous intéressera surement. Et pour cause, il vous pousse à découvrir quelques conseils pertinents pour vous aider à dénicher une meilleure résidence mobile de loisirs.

Dénichez le terrain

Avant même de choisir une résidence mobile de loisirs, il y a lieu d’opter pour un terrain où l’installer.  De fait, la loi française interdit d’implanter un mobil-home sur un emplacement autre qu’un PRL ou un camping. Il est impossible alors de le mettre sur le terrain familial ou dans un jardin. Vous n’avez pas non plus la possibilité d’y résider tout au long de l’année, car d’après la loi en vigueur, la résidence mobile de loisir reste toujours une résidence secondaire. Quelques directeurs de terrains conditionnent quelquefois l’accès sur leurs portions du terrain libres à l’achat de mobil home d’une marque spécifique ou d’un certain modèle. Si vous ne voulez pas vous plier à ce genre de chose, recourez alors à votre concessionnaire travaillant beaucoup en collaboration avec des campings. Si vous souhaitez obtenir davantage des informations concernant l’achat de mobil home, vous pouvez effectuer des recherches supplémentaires.

Concluez le contrat de location de la portion du terrain

Louer une portion de terrain dans un PRL ou un camping doit aboutir à la signature d’un contrat entre le propriétaire d’un mobil home et le gestionnaire du terrain. Même s’il n’est pas obligatoire, demandez un contrat de location étant donné que c’est ce dernier qui régit non seulement ceux du bailleur mais aussi vos devoirs et droits. Il est alors nécessaire en cas de différend. Cet accord  est, en général, conclu pour 12 mois, qui peut être renouvelé par tacite reconduction. Le renouvellement du bail n’est pas spontané et le bailleur peut rompre le contrat à la fin de ce dernier sans motif spécial. Le bailleur est toutefois tenu d’en aviser le propriétaire par un avis, généralement, environ 60 jours avant le terme.

 Choisissez une résidence

A moins que le PRL ou le camping, il est recommandé de ne pas disposer d’un choix d’un mobil home d’occasion ou neufs. Il est habituel de faire appel à une concessionnaire afin de dénicher un modèle. La décoration intérieure et le plan restent est une question de goût. Dans le domaine de la construction, la structure générale varie en fonction des marques. Elle comporte un cadre en acier, galvanisé sur lequel est installé une planche en aggloméré imperméable à l’eau et isolé (laine minérale, injectée, mousse, thermobulle,…). Les murs ont été construits en fonction du principe d’un treillage en bois auxquels on insère un isolant. L’isolement suggéré diffère en fonction de niveaux de gamme (Film thermo-réflecteur, polystyrène, laine de verre). Le bagage extérieur est probablement en aluminium, en bois ou en vinyle. Les ouvertures sont certainement à double châssis. Les volets extérieurs sont susceptibles d’être roulants, battants (réels volets), ou décoratifs. Le toit en tuiles à double pente est recouvert par une tôle en acier galvanisé et isolé (film thermo-réflecteur, laine de verre). La résidence mobile de loisirs est toujours équipée, meublée, livrée et prêt à l’emploi. Le nombre de pièces varie entre une et quatre (Catégorie mezzanine). Le séjour est probablement à une extrémité ou au centre, sur les mobiles panoramiques.

Publié le
Catégorisé comme Camping

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *